Cerazette pilule contraceptive 3 x 28 comprimés

Pilule contraceptive mensuelle

28,90 €

CERAZETTE contient du désogestrel, une hormone progestative (hormone sexuelle féminine).

CERAZETTE est un contraceptif oral uniquement progestatif, préconisé dans le but d'éviter une grossesse. Il ne contient pas d'oestrogène en plus du progestatif et est donc principalement indiqué chez les femmes qui ne peuvent prendre un contraceptif oestroprogestatif ou qui ne tolèrent pas ces oestrogènes.

Ce médicament a un effet contraceptif en empêchant la pénétration des spermatozoïdes dans l'utérus mais il peut aussi empêcher l'ovulation.


Conditionnement : boîte de 3 plaquettes de 28 comprimés.

 


Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .


Résumé des caractéristiques du produit (ANSM)


Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

La substance active est :
Désogestrel .......................................................................... 0,075 mg

Pour un comprimé

Les autres composants sont :
Amidon de maïs, povidone, alphatocophérol, acide stéarique, silice colloïdale anhydre, lactose monohydraté.

Pelliculage :
Hypromellose, macrogol 400, dioxyde de titane, talc.

Chaque plaquette contient 28 comprimés. A côté de chaque comprimé, est imprimé le jour auquel vous devez le prendre.

Posologie
Le premier comprimé doit être pris le premier jour des règles. Puis prendre un comprimé par jour chaque jour sans interruption à la même heure de sorte que l'intervalle entre la prise de 2 comprimés soit toujours de 24 heures. Le premier comprimé de la plaquette suivante doit être pris obligatoirement le lendemain du jour où la plaquette précédente a été terminée.

PREMIERE UTILISATION DE CERAZETTE :

Pas de contraception hormonale dans le mois qui précède
Le premier comprimé doit être pris le premier jour des règles. Le traitement peut aussi être débuté entre le 2ème et le 5ème jour des règles à condition d'utiliser une méthode contraceptive supplémentaire (ex. préservatif) pendant les 7 premiers jours de prise.

Relais d'un autre contraceptif hormonal estroprogestatif (pilule, patch, anneau)
Les femmes traitées auparavant par un contraceptif hormonal combiné doivent commencer le traitement  le jour suivant la prise du dernier comprimé contenant les principes actifs dans le cas d'une pilule, le jour du retrait dans le cas d'un anneau ou d'un patch.

Relais d'une autre méthode contraceptive uniquement progestative (micropilule, injection, implant, dispositif intra-utérin libérant de la progestérone)
Les femmes déjà traitées auparavant par un contraceptif uniquement progestatif peuvent commencer le traitement n'importe quel jour, sans période d'interruption entre les comprimés, le jour du retrait dans le cas d'un dispositif intra-utérin libérant un progestatif ou d'un implant ; ou le jour prévu de la prochaine  injection en cas de l'injection.

Après un accouchement ou un avortement du second trimestre
Dans les suites d'un accouchement ou d'un avortement du second trimestre, le traitement doit être débuté de préférence entre le 21ème et le 28ème jour après l'accouchement ou l'avortement du second trimestre. Cependant, il faudra éliminer toute éventualité de grossesse avant de débuter le traitement. Si la première prise a lieu au-delà de 21 jours après l'accouchement, une méthode contraceptive supplémentaire doit être utilisée pendant la première semaine ou bien, la femme devra attendre le retour de ses règles.

Après un avortement du premier trimestre
Après un avortement du premier trimestre de grossesse, il est recommandé de débuter le traitement immédiatement. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire d'utiliser de méthode contraceptive supplémentaire (ex : préservatif).

Mode d'administration
Voie orale.

Fréquence d'administration
Chaque jour à la même heure, sans interruption.
Suivre la prescription médicale.

Si vous avez pris plus de CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé que vous n'auriez dû :
Aucun effet nuisible et sérieux n'a été rapporté à la suite d'un surdosage. En cas d'absorption de plusieurs comprimés en une seule fois, les symptômes suivants peuvent survenir : nausées, vomissements ou légers saignements vaginaux y compris chez les filles impubères. Consultez immédiatement votre médecin.

Si vous oubliez de prendre CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé :
Si l'oubli est constaté dans les 12 heures qui suivent l'heure habituelle de la prise, l'efficacité de  CERAZETTE est maintenue, prenez immédiatement le comprimé oublié et prenez le comprimé suivant à l'heure habituelle.

Si l'oubli est constaté plus de 12 heures après l'heure normale de la prise, l'efficacité de CERAZETTE peut être réduite. Prenez immédiatement le dernier comprimé oublié et prenez le comprimé suivant à l'heure habituelle (même si cela peut impliquer la prise de 2 comprimés en même temps), et utiliser un préservatif pendant les 7 jours suivants.

Si vous avez oublié un ou plusieurs comprimés au cours de la 1ère semaine de traitement, et que vous avez eu des rapports dans la semaine précédant l'oubli, vous risquez d'être enceinte. Demandez conseil à votre médecin.

En cas de vomissement dans les 3-4 heures qui suivent la prise de CERAZETTE ou de diarrhées sévères, l'absorption du principe actif peut ne pas être complète et doit être considéré comme une absence de prise. Dans ce cas, se référer à la conduite à tenir en cas d'oubli.

Si votre médecin vous a informé(e) d'une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

Ne prenez jamais CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé dans les cas suivants :
  • thrombose veineuse en évolution (phlébite ou embolie pulmonaire) ;
  • troubles hépatiques sévères ;
  • tumeurs sensibles aux progestatifs (ex : cancer du sein) ;
  • saignements vaginaux de cause inconnue ;
  • allergie (hypersensible) à la substance active ou à l'un des autres composants contenus dans CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé ;
  • en association avec du millepertuis.
Si vous êtes concernée par l'une de ces situations, parlez-en à votre médecin avant d'utiliser CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé.

Faites attention avec CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé :
  • En cas d'immobilisation prolongée, prévenez votre médecin que vous utilisez CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé.
  • En cas d'antécédents d'accidents de thrombose veineuse (phlébite, embolie pulmonaire), il faut en informer votre médecin.
  • En cas d'absence de règles associée à des douleurs pelviennes ou des douleurs abdominales, contactez votre médecin car cela pourrait indiquer une complication (comme un kyste ovarien ou une grossesse extra-utérine).
  • En cas de chloasma (plaques de pigmentation comme un masque de grossesse) ou de prédisposition à un chloasma, il est recommandé d'éviter les expositions au soleil et aux rayons U.V. pendant le traitement.
  • L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit en lactase de Lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares).
  • La prise de ce médicament est à éviter en association avec certains médicaments utilisés dans le traitement de l'épilepsie (carbamazépine, fosphénytoïne, l'oxcarbazépine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, topiramate), certains anti-infectieux (efavirenz, nevirapine, nelfinavir, ritonavir).
Il est nécessaire d'effectuer un bilan clinique avant le traitement et une surveillance périodique en cours de traitement avec, plus particulièrement, un examen des seins et de l'utérus.

Lors de l'utilisation de CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé les cycles peuvent être irréguliers et
parfois les saignements peuvent être absents. Consultez votre médecin si les saignements sont importants, prolongés ou absents (car en cas d'absence prolongée de règles, il faut éliminer toute  possibilité de grossesse. Si le diagnostic de grossesse est établi, le traitement doit être suspendu).

CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé, ne protège pas de l'infection par le VIH (SIDA) ou d'autres maladies sexuellement transmissibles.

En cas d'antécédents d'ictère cholestatique ou de prurit survenus au cours d'une grossesse, l'administration de ce médicament peut entraîner une récidive de l'ictère ou du prurit ; dans ce cas son administration doit être suspendue. Lorsqu'il existe un ictère héréditaire, l'ictère peut être accentué par ce médicament. En cas de doute n'hésitez pas à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Prise ou utilisation d'autres médicaments
Ce médicament NE DOIT PAS ETRE UTILISE en association avec le millepertuis.
Ce médicament DOIT ETRE EVITE en association avec certains médicaments utilisés dans le traitement de l'épilepsie (carbamazépine, fosphénytoïne, oxcarbazépine, phénobarbital, phénytoïne, primidone, topiramate), certains anti-infectieux (efavirenz, nevirapine, nelfinavir, ritonavir).

AFIN D'EVITER D'EVENTUELLES INTERACTIONS ENTRE PLUSIEURS MEDICAMENTS, IL FAUT SIGNALER SYSTEMATIQUEMENT TOUT AUTRE TRAITEMENT EN COURS A VOTRE MEDECIN OU A VOTRE PHARMACIEN.

Grossesse
Ce médicament n'est pas indiqué chez la femme enceinte. Prévenez votre médecin en cas de grossesse. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Allaitement
Ce médicament ne semble pas avoir d'effet sur la production et la qualité du lait. Le passage dans le lait maternel est faible. En conséquence, l'allaitement est possible. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Conduite de véhicules et utilisation de machines
Il n'y a pas d'effet rapporté sur la concentration et la vigilance.

Informations importantes concernant certains composants de CERAZETTE 0,075 mg, comprimé pelliculé :
Excipient à effet notoire : lactose monohydraté.

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

Mis à jour le 25/10/2016