Biseptine

Solution antiseptique

Référence :

temps de livraison
48 / 72 heures
Estimation de la livraison ESTIMER VOS FRAIS DE PORT
ATTENTION, CECI EST UN MÉDICAMENT.
Attention mÉdicament
Lire attentivement la notice
En stock !
à partir de 2,45 € TTC

  • PRESENTATION
  • COMPOSITION
  • POSOLOGIE
  • CONTRE-INDICATIONS
  • NOTICE
  • VIDAL

Biseptine est un antiseptique et un désinfectant. Ce médicament est indiqué pour :

  • l'antisepsie des plaies chirurgicales et traumatiques peu profondes,
  • le traitement local d'appoint des affections de la peau, infectées ou risquant de s'infecter,
  • l'antisepsie de la peau avant une opération.




Contenance : Flacon de 100 ml ou 250 ml       


Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .
Résumé des caractéristiques du produit (ANSM)
Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

Les substances actives sont : gluconate de chlorhexidine 0,250g, chlorure de benzalkonium 0,025g, alcool benzylique 4ml, pour 100 ml.

L'autre composant est : eau purifiée.
 

Posologie :

Peau lésée : en règle générale 1 application, 2 fois par jour.

Préparation de la peau saine pour la chirurgie : 2 applications successives correspondant respectivement à la phase de
nettoyage/détersion et à la phase d’antisepsie.

Dans tous les cas, se conformer strictement à la prescription médicale.

Mode et voie d’administration :

Voie cutanée. Ne pas avaler.

Durée du traitement :

Dans tous les cas, se conformer strictement à la prescription médicale.
 

N’utilisez jamais BISEPTINE ® dans les cas suivants :

- En cas d’allergie connue à l’un des constituants, en particulier à la chlorhexidine ou à la famille des ammoniums quaternaires.
- Dans le conduit auditif en cas de perforation tympanique, ni dans les yeux
- Sur les muqueuses en particulier génitales
- Pour la désinfection du matériel médico-chirurgical

En cas de doute, il est indispensable de demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Faites attention avec BISEPTINE ® :

Mises en garde spéciales :

- Laisser sécher avant utilisation d’un instrument électrique en raison d’un risque de brûlure
- Ne pas utiliser sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau profondément brûlée, une peau de prématuré ou de nourrisson, en raison des risques de passage dans la circulation générale.
- Ce médicament n’est qu’un antiseptique local. Son action diminue seulement le nombre de micro-organismes.

Précautions d’emploi :

- Eviter l’emploi simultané ou successif d’autres antiseptiques
- Utiliser proprement car dès l’ouverture d’une préparation antiseptique, une contamination microbienne est possible
En cas de doute ne pas hésiter à demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien
- Ne jamais laisser à la portée des enfants
- Ne pas avaler

Interactions avec d’autres médicaments :

- Eviter l’emploi simultané ou successif d’antiseptiques différents avec cet antiseptique (notamment l’utilisation préalable de savon doit être suivie d’un rinçage soigneux)
- Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Grossesse et allaitement :

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant d’utiliser tout médicament.
 

Consulter la notice sur une autre page en cliquant ici
Veuillez prendre connaissance de la notice ci-dessous.

VIDAL 2015
Médicaments
Mise à jour du 10/03/2015

*BISEPTINE®
chlorhexidine, benzalkonium chlorure, alcool benzylique


FORMES et PRÉSENTATIONS (début page)
Solution pour application locale :  
Flacon pulvérisateur de 100 ml.
Flacon de 250 ml.
Modèle hospitalier : Flacons de 40 ml et de 500 ml.


COMPOSITION (début page)
 p 100 ml
Chlorhexidine (DCI) gluconate 
250 mg
Benzalkonium chlorure (DCI) 
25 mg
Alcool benzylique (DCI) 
4 ml
Excipient : eau purifiée.

DCINDICATIONS (début page)
  • Antisepsie des plaies chirurgicales et traumatiques peu profondes.
  • Traitement d'appoint des affections dermatologiques primitivement bactériennes ou susceptibles de se surinfecter.
  • Antisepsie de la peau du champ opératoire.
Remarque : Les agents antiseptiques ne sont pas stérilisants ; ils réduisent temporairement le nombre de micro-organismes.

DCPOSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION (début page)
  • Peau lésée : en règle générale, 1 application 2 fois par jour.
  • Préparation de la peau saine : 2 applications successives correspondant respectivement à la phase de nettoyage/détersion et à la phase d'antisepsie.

DCCONTRE-INDICATIONS (début page)
  • Hypersensibilité connue à l'un des constituants (chlorhexidine ou famille des ammoniums quaternaires).
  • Ce produit ne doit pas être mis en contact avec le cerveau et les méninges, l'œil, ni pénétrer dans le conduit auditif en cas de perforation tympanique.
  • Ce produit ne doit pas être utilisé sur les muqueuses, notamment génitales (risque de balanite ou de vaginite érosive).
  • Ce produit ne doit pas être utilisé pour la désinfection du matériel médicochirurgical.

DCMISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI (début page)
En l'absence de données sur la résorption cutanée, le risque d'effets systémiques ne peut être exclu.
Ils sont d'autant plus à redouter que l'antiseptique est utilisé sur une grande surface, sous pansement occlusif, sur une peau lésée, notamment brûlée, une muqueuse, une peau de prématuré ou de nourrisson (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches au niveau du siège).
Dès l'ouverture d'une préparation antiseptique, une contamination microbienne est possible.
Chez les nouveaux nés, des cas de brûlures chimiques ont été observés après utilisation de solutions aqueuses ou alcooliques à base de chlorhexidine, en préparation du champ opératoire.
Selon la littérature scientifique et des rapports de cas, ce risque semble être plus élevé chez les bébés prématurés, en particulier ceux nés avant la 32e semaine de grossesse, et au cours des 2 premières semaines de vie.
Des cas de brûlures ont également été rapportés lors de l'utilisation de bistouri électrique après application d'antiseptique à base d'alcool, liés à la présence de produit résiduel.
Enlever les tissus, draps ou chemises d'hôpital imbibés avant de procéder à l'intervention.
Ne pas utiliser de trop grandes quantités et éviter que la solution ne s'accumule dans les plis cutanés ou sous le patient ou qu'elle ne coule sur les draps ou tout autre tissu en contact direct avec le patient. Lorsqu'un pansement occlusif doit être appliqué sur une zone qui aura été en contact avec Biseptine solution pour application locale, il convient de s'assurer du séchage complet du produit avant d'appliquer le pansement.

DCINTERACTIONS (début page)
Interactions médicamenteuses :
Compte tenu des interférences possibles, l'emploi simultané ou successif d'antiseptiques ou de savon est à éviter, sauf avec les autres composés cationiques.

DCEFFETS INDÉSIRABLES (début page)
  • Risque d'allergie locale, se manifestant généralement par un eczéma de contact, notamment en cas d'utilisation sur la peau lésée, les muqueuses et les ulcérations des membres inférieurs avec possibilité d'aggravation d'une lésion surinfectée.
  • Risque d'allergie générale pouvant aller, dans de très rares cas, jusqu'au choc anaphylactique.
  • Brûlures chimiques chez les nouveau-nés (fréquence inconnue).

PPPHARMACODYNAMIE (début page)

Antiseptiques et désinfectants (code ATC : D08AC02 ; D : dermatologie).

Antiseptique à large spectre bactéricide, fongicide.

Activité antiseptique élargie sur les germes Gram +, Gram -, ainsi que sur Candida albicans.

L'efficacité propre de chaque constituant actif est potentialisée par la présence des 2 autres.

De plus :
  • le chlorure de benzalkonium confère des propriétés légèrement détergentes à la solution ;
  • l'alcool benzylique, à la concentration utilisée, exerce une activité légèrement anesthésique et analgésique locale.

DPINCOMPATIBILITÉS (début page)

La chlorhexidine et le chlorure de benzalkonium ne doivent pas être associés avec les savons et les composés anioniques.


DPMODALITÉS DE CONSERVATION (début page)
Flacons de 40 ml, 250 ml et 500 ml :
Durée de conservation : 3 ans.
Pas de précautions particulières de conservation.
Flacon pulvérisateur (100 ml) :
Durée de conservation : 2 ans.
A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE (début page)
AMM3400933576363 (1993, RCP rév 09.01.2015) 40 ml.
3400932913282 (1987, RCP rév 09.01.2015) 100 ml.
3400933054212 (1988, RCP rév 09.01.2015) 250 ml.
3400932913343 (1987, RCP rév 09.01.2015) 500 ml.
  
Prix :2,63 euros (flacon de 100 ml).
2,45 euros (flacon de 250 ml).

Flacons de 100 ml et 250 ml : Remb Séc soc à 30 %. Collect. AP.

Modèles hospitaliers : Collect.



BAYER HEALTHCARE (Division Consumer Care)
33, rue de l'Industrie. 74240 Gaillard
Tél Vert clients pharmacies : 08 00 44 29 31
Tél service clients grossistes et hôpitaux : 03 28 16 34 34
Tél Info médic/Pharmacovigilance : 04 50 87 90 90

Mis à jour le 30-05-2015

NOS CONSEILS D'EXPERT
Comment prévenir l'acné ?

L'acné est une maladie de la peau liée à l'inflammation des follicules pileux. Elle touche particulièrement les adolescents et se manifeste principalement sur le visage, le cou, les épaules, le thorax et le [...]

Infos
Voir les conseilsVOIR TOUS NOS CONSEILS
Prix attractif
PRIX TRÈS ATTRACTIF
Prix attractif GDD
CRYPTAGE DES DONNÉES
Livraison rapide GDD
1ère PHARMACIE FRANÇAISE EN LIGNE
Pharmacie en ligne GDD
PAIEMENT 100% SECURISÉ
Cryptade du paiement GDD
PHARMACIENS À VOTRE ÉCOUTE