Bénazépril EG 10mg 30 comprimés


Hypertension
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Classe thĂ©rapeutique : Iec

 La lĂ©gislation française ne permet pas la vente en ligne des mĂ©dicaments sur ordonnance.
Référence Prix
3400937842617 4,66 â‚¬

Le médicament Bénazépril EG 10mg est indiqué dans le traitement de l'hypertension artérielle et dans le ralentissement de la progression de l'insuffisance rénale chez les patients atteints d'une néphropathie glomérulaire avec hypertension et protéinurie et ayant une clairance de la créatinine entre 30 et 60 ml/min.

Ce médicament appartient à la famille des inhibiteurs de l'enzyme de conversion.

Le risque de survenue d'hyperkaliémie chez ces patients doit être pris en compte, une surveillance adaptée est indispensable.

 LES CONSEILS DE PHARMA GDD

Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion sont des médicaments indiqués dans les affections cardiaques de l’hypertension artérielle, de l’insuffisance cardiaque et de l’infarctus du myocarde. Ils permettent de diminuer la morbidité ou mortalité cardiovasculaire.

Mécanisme d’action 

Le médicament Bénazépril 10mg inhibe de façon compétitive l’enzyme de conversion responsable de la dégradation de l’Angiotensine I en Angiotensine II. L’angiotensine, élément de la cascade du mécanisme de régulation de la pression artérielle est un vasoconstricteur permettant la libération de l’aldostérone qui jouera un rôle dans la rétention hydro-sodée (augmente la rétention de sodium et d’eau) et augmente la pression artérielle. De ce fait, le tonus vasculaire ainsi que la pression artérielle vont diminuer grâce aux IEC.

De plus, les IEC inhibent aussi la dégradation de la bradykinine. Les bradykinines sont des molécules vasodilatatrices grâce à la production d’oxyde nitrique (NO) et de prostaglandines vasodilatatrices. Les IEC vont ainsi augmenter l’action de celles-ci et permettent la restauration de la fonction endothéliale des artères et artérioles.

Les effets indésirables des Inhibiteurs de l’enzyme de conversion

Les principaux effets indésirables sont dus à l’accumulation de la bradykinine.
Les IEC tel que le Bénazépril peuvent provoquer de l’hypotension artérielle, ce risque est plus grave chez les personnes âgées à cause des chutes et vertiges qu’ils peuvent induire.

En effet, une toux sèche et isolée peut apparaître au cours du traitement par IEC (5 à 10%), celle-ci est due à l’inhibition de la dégradation des bradykinines. Cette toux peut aussi se développer sous forme d’enrouement, ou encore de maux de gorge et impose souvent l’arrêt du traitement. Son diagnostic est posé suite à un arrêt du traitement d’une semaine, si les IEC sont incriminés, la toux réapparait au bout de 3 jours.
De plus, une réaction d’hypersensibilité peut aussi se déclencher. Les IEC peuvent être responsable d’un œdème de Quincke (gonflement du visage : lèvres, paupières ou autre zone du corps), d’une réaction cutanée type urticaire ou exanthème.
Un risque d’hyperkaliémie est aussi possible surtout en cas d’association aux diurétiques épargneurs de potassium.

Précautions d’emploi

Il ne faut pas associer d’anti-inflammatoires non stéroïdiens avec les IEC car les AINS inhibent la synthèse de prostaglandines vasodilatatrices et donc peuvent s’opposer aux effets vasodilatateurs des IEC et réduisent ainsi une partie de leurs effets antihypertenseurs.
Les IEC sont hypoglycémiants et peuvent masquer les signes d’hypoglycémie chez les diabétiques. Attention au sel de régime qui contient du potassium à cause du risque d’hyperkaliémie déjà existant.

Ce traitement médicamenteux ne dispense pas de mesures hygiéno-diététiques classique comme la pratique d’une activité physique, la diminution du sel alimentaire, de l’alcool, l’arrêt du tabac et enfin une perte de poids si nécessaire. De plus vous pouvez procéder chez vous à votre automesure tensionnelle à l’aide d’un tensiomètre.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 11/06/2019