Artane 5mg 20 comprimés


Maladie de Parkinson
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Indication : Antiparkinsoniens

 La lĂ©gislation française ne permet pas la vente en ligne des mĂ©dicaments sur ordonnance.
Référence Prix
3400930066935 2,81 â‚¬
Le médicament Artane 5mg est indiqué dans le traitement de la maladie de Parkinson et dans les syndromes parkinsoniens induits par les neuroleptiques.

 LES CONSEILS DE PHARMA GDD

Le syndrome extrapyramidal

Un syndrome extrapyramidal est observé suite à une lésion ou un dysfonctionnement du système dopaminergique (ou du système extrapyramidal). Ils constituent l’ensemble des syndromes moteurs qui comprennent à la fois le syndrome parkinsonien et les autres mouvements involontaires.
Ce qui différencie le syndrome extrapyramidal du syndrome parkinsonien est que l’atteinte ici touche une zone plus élargie que celle dans la maladie de Parkinson : Parkinson atteint la substance noire alors que la substance noire et le striatum seront atteints par le système extrapyramidal ; c’est pour cela que d’autres symptômes moteurs sont observés (autres que la triade parkinsonienne).

Causes

Le syndrome extrapyramidal est associé à de nombreuses pathologies dont la maladie de Parkinson, maladie de Wilson, Alzheimer...
L’autre cause d’apparition des syndromes extrapyramidaux est observée suite à la prise de médicaments notamment avec les neuroleptiques. Ceux-ci vont bloquer les récepteurs du système dopaminergique car ils ont une action anti-dopaminergique, ainsi la dopamine ne peut plus exercer son action inhibitrice sur le système cholinergique qui contrôle les mouvements. Ce système cholinergique se retrouve donc en état d’hyper activation et va induire les symptômes extrapyramidaux.
Ces effets induits par les neuroleptiques sont réversibles suite à leur arrêt progressif ou lors d’un changement de neuroleptiques vers la seconde génération ou encore si l’on effectue une correction grâce à des médicaments anti-cholinergiques comme avec Artane 5 mg qui va rétablir la transmission dopaminergique en s’opposant au système cholinergique.

Les symptômes extrapyramidaux

Les premiers symptômes moteurs apparaissent dans les heures après la prise du neuroleptique et se traduisent par la triade du syndrome parkinsonien. Tout d’abord, la personne va souffrir de rigidité musculaire avec contractions involontaires des muscles qui induisent raideur et crispation.
On observe plus tardivement les tremblements au repos, surtout des membres supérieurs, qui disparaissent lors de mouvements volontaires ou pendant le sommeil.
Enfin le 3ème symptôme est l’akinésie : elle se définit par un trouble de l’initiation et de l’exécution du mouvement, une lenteur du mouvement. Ceux-ci se font rares parfois impossibles et sont associés à un trouble de la marche : la personne fait des petits pas et a du mal à initier la marche. On peut noter aussi une réduction des balancements des bras.
Lorsqu’il y a atteinte de la musculature bucco-phonatoire, la personne va parler assez lentement, d’une voix monocorde et peu audible avec possibilité de bredouillement.
La personne peut être aussi atteinte de micrographie : c’est une modification de l’écriture où le patient va écrire de plus en plus petit. Une légère dépression peut-être observée chez le patient.

Les autres mouvements involontaires qui touchent le syndrome extrapyramidal sont caractérisés par l’apparition de divers mouvements comme des mouvements brusques, rapides dans leur exécution et brefs, par des contractions brèves involontaires d’un ou de plusieurs muscles, par une brève extension des muscles du poignet lorsque la main est tendue ou encore par des tremblements d’attitude absents au repos.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 14/08/2019