Antistax 360mg 60 comprimés


Jambes lourdes - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

16,67 â‚¬
16,67 â‚¬
Le médicament Antistax 360 mg est un comprimé enrobé à base de plantes. Ce traitement est indiqué lors d'insuffisance veineuse chronique avec un gonflement des jambes, des jambes lourdes, une douleur, des varices, de la fatigue, des démangeaisons, une tension et des crampes aux mollets. 

La boite contient 60 comprimés. 

La substance active d'Antistax est un extrait sec de feuilles de Vigne rouge dosée à 360 mg.  Le solvant d'extraction est l'eau et le rapport drogue/extrait est 4 - 6 : 1 
Les autres composants sont Hypromellose, tristéarate de glycéryle, dioxyde de titane (E171), talc, oxyde de fer rouge (E172), cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, hydrogénophosphate de calcium anhydre, crospovidone, silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium. 

Posologie d'Antistax 360 mg

L'antistax est un traitement réservé à l'adulte, il vous est conseillé de prendre un comprimé enrobé par jour le matin avant le petit-déjeuner avec un grand verre d'eau. La posologie peut être augmentée à deux par jour. 

Il est recommandé de faire un traitement de douze semaines. Un traitement de deux à trois semaines peut être nécessaire pour observer les effets bénéfiques. La durée de traitement est limité à six mois, une utilisation prolongée est possible après consultation médicale. 

En cas d'oubli, il ne vous est pas recommandé de prendre une double dose pour compenser la dose oubliée. 

Si vous avez pris Antistax 360 mg et que vous n'auriez pas dû, il faut consulter votre médecin ou votre pharmacien. 

Contre-indications d'Antistax


Il ne faudra pas prendre le traitement Antistax si vous êtes allergique (hypersensible) à la vigne rouge ou à l'un des autres composants. 

Antistax est déconseillé au moins de 18 ans. 

L'utilisation de ce traitement n'est pas recommandé en cas de grossesse ou d'allaitement. 

Il faudra en parler à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris un autre médicament même si ils sont sans ordonnance. 

Une consultation chez votre médecin avant de prendre ce remède est important si vous souffrez de ces symptômes : inflammation de la peau, thrombophlébite, induration sous cutanée, douleur sévère, ulcère, gonflement soudain dans une ou dans les deux jambes, ou l'insuffisance cardiaque ou rénale. 

Si la réponse thérapeutique est non satisfaisante dans les deux semaines, un avis médical doit être sollicité pour la recherche d'autres causes d’œdèmes.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L’insuffisance veineuse est un retour veineux de mauvaise qualité. Cette pathologie touche un français sur trois. C’est une maladie chronique donc qui évolue toute la vie. Elle peut entraîner la formation de varices voire même de complications plus graves.
L'insuffisance veineuse est gênante au quotidien et parfois même invalidante.

Les facteurs de risques sont l’âge (les veines perdent leur élasticité), la sédentarité, la grossesse, la chaleur, l’excès de poids, la position assise ou verticale prolongée, hérédité, et le tabagisme. 

Qu’est-ce que l’insuffisance veineuse ?


La personne atteinte par un insuffisance veineuse a un mauvais retour du sang des jambes vers le cœur.
Normalement ce retour veineux, contre la gravité se fait à l’aide d’un système anti-reflux. Les veines ont des valvules, des petits clapets qui empêchent mécaniquement le sang de redescendre dans les jambes.
Mais en cas d’insuffisance veineuse, ces valvules ne sont plus étanches, et le sang reflue vers le bas.
Le sang stagne ainsi dans les jambes et entraîne une déformation des veines. Les parois des capillaires veineux deviennent perméables, le sang se propage alors à l'extérieur du vaisseau sanguin créant un œdème.

Les symptômes 


Les symptômes de l'insuffisance veineuse s'intensifient au cours de la journée pour atteindre leur intensité maximale le soir. En général le matin après une nuit en position allongée, ces symptômes ont disparus.
Les différents symptômes de l'insuffisance veineuse sont : un gonflement ou œdème variqueux, des sensations de lourdeur dans la jambe, des fourmillements, des démangeaisons, des douleurs, des crampes nocturnes, des rougeurs, une sensation d'impatience dans la jambe c’est-à-dire un besoin irrépressible de bouger sa jambe.

Evolution et complications de l’insuffisance veineuse.


Si l'insuffisance veineuse évolue, le patient peut avoir des varicosités donc des petits vaisseaux capillaires bleuâtres qui sont à la surface de la peau, en forme d'arbres ou de toiles d'araignées.
Les varices sont aussi une évolution possible de l’insuffisance veineuse. La veine est  hyper-dilatée, elle devient bleuâtre, saillante et sinueuse.
Il vous est conseillé de consulter votre médecin dès que les varices deviennent gênantes afin d’éviter d’avoir des complications plus graves.

En effet, l’insuffisance veineuse chez certains patients peut aussi provoquer des problèmes de peau, parce que celle-ci n'est pas correctement irriguée. Les altérations de la peau possibles sont : un eczéma, des ulcères, ou des plaies variqueuses, une dermite ou des lésions cutanées.

Dans certains cas rares mais plus graves, l'insuffisance veineuse augmente également le risque de phlébite. C’est la formation d'un caillot sanguin au sein d'une veine. Le mollet est alors chaud, douloureux et dure. Une consultation médicale est très importante si vous ressentez ces symptômes car si le caillot se détache il peut migrer dans l'artère pulmonaire et provoquer une embolie pulmonaire.

L’embolie pulmonaire est une affection potentielle mortelle qui n’a pas de symptômes spécifiques et qui sont bien souvent intermittents. On peut citer comme symptômes des essoufflements, une douleur thoracique, une fièvre, une toux, des crachats sanguins, ou encore des malaises. D’où l’importance de traiter à la base l’insuffisance veineuse et de dépister la phlébite précocement.

Que faire en cas de jambes lourdes ?


Pour soulager l’insuffisance veineuse des conseils simples peuvent être appliqués au quotidien. Il vous est conseillé de mettre de l’eau fraîche sur vos de jambes en promenant le jet de bas en haut, de surélevez les pieds de votre lit de 5 à 10 cm environ avec des cales. Vous devez éviter le chauffage au sol, les bains chauds, l’épilation à la cire chaude, l’exposition au soleil et privilégier pour vos vêtements les matières naturelles aux matières synthétiques qui emprisonnent la chaleur. Ne mettez pas de ceintures et de vêtements trop serrés.

Vous devez éviter autant que possible de rester debout immobile ou assis longtemps. Vous devez pratiquer une activité sportive comme la marche, le jogging, le vélo mais limiter les sports de piétinements ou à efforts statiques comme le tennis, le judo, le volley.

En plus Antistax, un médicament à base de vigne rouge va pouvoir être utilisé en cure. En effet la vigne rouge a un effet intéressant sur la tonicité des veines et des capillaires sanguins. Grâce à l’action de sa vitamine P, elle diminue la perméabilité des capillaires tout en augmentant leur résistance. Les tanins qu'elle contient la rend vasoconstrictrice. Et elle a des propriétés antioxydantes donc elle stabilise le collagène des vaisseaux.

Le gel Antistax en massage local peut être associé à la forme orale. Les massages avec ce gel apportent un soulagement des jambes lourdes grâce à son effet fraîcheur et à la vigne rouge qu’il renferme. Les massages sont à effectuer plusieurs fois par jour avec des mouvements circulaires et en remontant des pieds vers les genoux et les cuisses. Il faut répéter ce mouvement 12 fois de suite.

La contention a une action mécanique. La compression qu’exerce les chaussettes, bas ou collants de contention va permettre d’éviter la stagnation du sang dans les jambes et assure un meilleur retour veineux grâce à la diminution du diamètre des veines. Elle est recommandée en prévention si vous avez des cas de varices dans votre famille, si vous avez une station debout ou assise prolongée (avion) ou si vous êtes enceinte mais aussi en curatif.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 09/08/2019